En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites et vous proposer des contenus personnalisés.

OK Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies
Télécharger en pdf

Aux origines de Fischer

Anecdotes

Connaissez-vous le Fischer Männele ?

Pour mieux se faire reconnaître, la Brasserie Fischer choisit en 1830, son emblème : le petit bonhomme Fischer, monté sur son tonneau, le Fischermannele, en alsacien. Il vient de l’emplacement même de la Brasserie Fischer, située dans la rue du Jeu-Des-Enfants à Strasbourg.
Cet espiègle personnage, le regard tourné vers l’Ouest, était un pied-de-nez aux règles édictées par les brasseurs d’Outre-Rhin pendant l’entre-deux guerres. Un choix qui se révélera bénéfique, puisque aujourd’hui, huit Français sur dix sont capables de le reconnaître comme le porte-drapeau de la marque…

Le rituel du bouchon mécanique

Un pouce sur le levier mécanique pour libérer le bouchon, une pichenette pour qu’il saute avec ce bruit si spécifique, suivi du tintement contre le verre… C’est l’ouverture d’une Fischer. Des gestes perpétués et devenus le signe de moments de dégustation depuis 1821, date à laquelle Jean Fischer fonde la brasserie de l’Ours Blanc qui deviendra en 1840, la brasserie Fischer en son hommage.

Les autres carnets de voyage & anecdotes

  • Affligem : un blason, une devise et une abbaye

  • Dans le secret d'un brassage ancestral

  • Dans les coulisses des brasseries

  • Aux origines de Pelforth

  • 9ème concept ?

  • Vivez la Heineken Experience !

Fermer